À Propos   

 

Mathéo Fradet est un explorateur lancé dans une recherche écrite, plastique et constructive. Influencé par le street art, il développe une première approche graphique en espace public avec des oeuvres à Lisbonne mêlant textile, poussière, scotch, clous et mobilier urbain, avant de se diriger vers des formes plus performatives alliant installation, projection et vidéo où il met en scène les espaces qu’il pratique au quotidien.

Architecte, il s’extrait du confort de l’habitude pour affiner et désorienter ses connaissances au sein d’ateliers internationaux au Brésil et en Mongolie, par des missions d’urgences avec des ONG en Tanzanie, et en Dominique. En Europe enfin, il collabore avec le Studio allemand Umschichten sur des projets de réemploi et d’architectures éphémères avant d’intégrer l’Atelier d’Architecture de Laurent Niget à Paris.

Le travail de Mathéo Fradet se lit comme un écosystème où se rejoignent un nombre de disciplines et de matières alimentant expérimentations, recherches et rêveries. Engagé et curieux, il se demande ce que Société et Habiter peuvent et pourraient signifier. Il adopte différentes postures, dans des contextes variés, afin de construire une connaissance empirique et transversale.

“Pour être, ne faudrait-il pas vivre mille et une vies ?” songe-t-il.

 

« J’aime assez le mot «d’expérience», dont l’origine dit quelque chose de la traversée, mais d’une traversée avec le corps d’un espace qui n’est pas donné d’avance mais qui s’ouvre à mesure qu’on avance. Donc, le mot « expérience » un peu réactivé, rajeuni, disons. »   Derrida “Les arts de l’espace, écrits et interventions sur l’architecture”, p 7, Textes réunis et édités par Ginette Michaud et Joana Maso avec la collaboration de Cosmin Popovici-Toma, Essais Editions de la différence, 2015

 


Contacts :

fradetmatheo@gmail.com 

0615589640


BIO.2020